Recentrage en parapente

L’aile ne monte pas toujours de manière sy-métrique. Il peut arriver que le vent ou une asymétrie du pilote fasse monter l’aile de travers. Dans ce cas, il y aura une portance verticale (Pv) et une Portance latérale (Pl). R étant la résultante des deux portances. Le pilote ressentira très bien cette Portance latérale. Et […]

L’aile ne monte pas toujours de manière sy-métrique. Il peut arriver que le vent ou une asymétrie du pilote fasse monter l’aile de travers.
Dans ce cas, il y aura une portance verticale (Pv) et une Portance latérale (Pl). R étant la résultante des deux portances.
Le pilote ressentira très bien cette Portance latérale. Et au début, il aura le réflexe de contrer cette Portance latérale en tirant de l’autre côté… Et l’essai sera un échec.
Pour que l’essai soit concluant, il suffit que le pilote ne contre pas l’aile, mais au con-traire qu’il aille dessous. Et l’aile reviendra naturellement au dessus de la tête du pi-lote. Un freinage du côté qui avance plus vite aidera au recentrage, mais la priorité va au déplacement du pilote sous sa voile.

Rechercher