Pour bien commencer votre séance de parapente et être en sécurité, il est primordial de connaître le sens (ou direction) du vent. Vous devez connaitre le sens du vent et son intensité mais également le relief du paysage qui vous entoure.
Vérifier l’intensité du vent vous permettra de savoir si les conditions de vol sont en adéquation avec votre niveau de parapente. Ensuite, vérifier le sens du vent vous permettra de trouver le meilleur endroit pour préparer votre matériel, mais aussi dans quel sens le faire. Pour finir, étudier le relief de votre terrain vous permettra de décoller sereinement.

L’intensité du vent en parapente

Tout d’abord, il ne faut pas confondre “intensité” et “force”.
L’intensité du vent équivaut à sa vitesse qui est exprimée en km/h (soit kilomètres/heure).
La force du vent correspond aussi à la vitesse du vent, mais elle s’exprime sous forme d’échelle allant de 0 à 10 : l’échelle de Beaufort.

L’intensité du vent est mesurée à l’aide d’un anémomètre. Cet outil donne l’intensité du vent sous plusieurs unités :
– m/s (soit mètres/seconde) sur terre
– noeuds en mer
– km/h (soit en kilomètres/heure) en vol libre

Ici, l’unité qui vous intéresse est le km/h.

Voici un tableau d’équivalence d’intensité du vent en m/s, noeuds, km/h et force :

m/snoeudskm/hForce (suivant les km/h)
11,943,60
23,897,21
35,8310,82
47,7714,42
59,71183
611,6621,63
713,6125,24
815,5528,84
917,4932,45
1019,44365

 

Attention, le vent peut être un allié pour le vol comme il peut être un ennemi, mais nous reviendrons sur cela plus tard. Pour l’instant, nous vous conseillons de débuter avec un vent d’une intensité supérieure à 15km/h.

Le sens du vent, sa direction

Afin de connaître la direction du vent, les météorologues utilisent une girouette avec pour repère le point cardinal de la provenance du vent.

 

Lors des premières séances de parapente de votre stage initial, l’idéal est d’avoir le vent (ou brise, nous aborderons la différence plus tard) en face de soi, c’est-à-dire en face de l’axe de décollage.

Nous avons vu l’intensité et le sens du vent, passons désormais au relief.

La forme et le choix du relief

Le choix du terrain est très important, surtout lorsque l’on débute. Dans l’idéal, choisissez un espace bien exposé aux vents (voir paragraphe précédent), sans obstacles pour ne pas rencontrer de complications et légèrement en pente si possible.

 

CONSEIL À SUIVRE : Après avoir choisi le terrain approprié, présentez-vous au propriétaire (s’il y en a un) et demandez l’autorisation d’utiliser son espace. Engager un dialogue et respecter les personnes mettant à disposition des terrains pour les parapentistes permet de pérenniser et de valoriser l’activité.

Pour utiliser cet espace, mettez-vous dans une zone dégagée (sans arbres, sans clôtures, etc). Ensuite, regardez la forme du relief comme les creux ou les bosses : les premiers essais seront peut-être un peu difficiles mais vous comprendrez vite comment gérer la situation. L’important ici est surtout de ne pas oublier de mettre l’aile dans l’axe du vent.

 

Vous connaissez désormais les secrets du vent et du relief en parapente. Nous vous invitons à lire le prochain chapitre sur la préparation du matériel de parapente